OchaNokcha

Saemidori Kamairicha Bio (50gr)

16 EUR / En stock.
******Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez une réduction de 5 euros pour tout panier de 30€ et plus******

Ce Kamairicha ( 釜炒り茶 ) est un thé dont les feuilles sont séchées en les "poêlant" pour mettre fin au processus d'oxydation des feuilles sinon on obtiendra un thé noir. La séchage à la vapeur n'est pas appliquée.

Ce Kamairicha est du type "Tamaryokucha" où les feuilles forment des petites boucles. Les feuilles ne sont pas roulées.

Les feuilles de thé employées proviennent d'un cultivar nommé Saemidori ( さえみどり ), qui signifie "vert pur". Le mot Midori signifie quant à lui "vert" en japonais.

Il faut savoir que ce cultivar est jeune. Il a été officiellement "enregistré" en 1990 auprès des autorités (ce n'est pas le cas de tous les cultivars) pour produire d'abord du Sencha.  Le Saemidori est issu du croisement entre un Yabukita et un Asatsuyu. Il est un peu plus robuste contre le gèle et offre un plus grand rendement que l'Asatsuyu.

Ceci explique le caractère très végétal de ce thé. 

Pourquoi boire ce thé?
Ce thé est aussi riche en vitamines C, A, B1, B2 que le Sencha.

L'avantage de ce thé est également au niveau du goût. Alors qu'il soit très végétal, il ne se rapproche pas d'un Sencha! Dependant de la technique suivie pour poêler les feuilles, ce thé proposera un spectre gustatif et coloré très large. Un véritable caméléon !

De tous les thés japonais, le Kamairicha est de très loin mon préféré !

Ustensile: privilégiez le kyuzu ou houin.

Les instructions d'infusion sont fournies au dos du paquet.

Vendu en vrac: 50gr/paquet
Goût et arôme: végétal légèrement sucré avec une note fleurie très discrète
Région: Préfecture de Miyazaki (Japon)

Pour plus d'informations sur les thés japonais, je vous renvoie à mon petit guide.


[In English]